Accueil   Conseils pour vos animaux

Attention aux chenilles processionnaires !

L’hiver va bientôt finir et, avec le printemps, le risque d’envenimation par chenilles processionnaires approche. Ces chenilles descendent de leurs nids sur les pins et se retrouvent par terre en formation de file indienne très caractéristique. Les poils qui recouvrent leur corps contiennent une toxine urticante appelée thaumatopoéine qui est libérée quand les poils sont cassés avec le contact.

JPEG - 41.5 ko
Chenilles processionnaires


 Ces chenilles sont dangereuses pour les animaux comme pour les humains. Le contact avec les muqueuses et la peau provoque une forte réaction inflammatoire qui peut être particulièrement dangereuse en cas d’ingestion (œdème de la gorge avec détresse respiratoire, vomissement, insuffisance rénale et trouble de la coagulation) ou en cas de contact avec les yeux, la langue ou le nez (ulcération cornéenne et nécrose de la langue et du nez).

Si votre chien entre en contact avec la toxine, il est important de l’amener de suite en consultation sans toucher la partie intéressée. Pour prévenir l’envenimation, il faut faire très attention aux parcs ou forêts de pins. Le chien doit être tenu en laisse pour pouvoir l’empêcher de renifler, lécher ou avaler quoi que ce soit.

La plupart des parcs publics utilisent des pièges pour les chenilles, n’oubliez pas de vérifier qu’ils soient fonctionnels.

Sur le même sujet