Accueil   Conseils pour vos animaux

L’analgésie chez le chien et le chat

Le traitement antidouleur est devenu indispensable dans la pratique vétérinaire quotidienne. Nous avons maintenant les moyens de soulager et prévenir tout types de douleurs chez les chiens, les chats et les NACs. La douleur se manifeste rarement par des cris contrairement à ce que l’on imagine souvent. La plupart des fois c’est plutôt des changements du comportement habituel : l’animal ne mange pas, il est apathique, il ne veut pas sortir de son panier, montre une agressivité inhabituelle, il n’aime plus les positions ou les endroits qu’il préférait avant etc.

JPEG - 93 ko
analgésie

L’analgésie peut se faire par des traitements à la clinique (injections, anesthésies locales, perfusions, traitements lasers, acupuncture, ostéopathie) ou par médicaments à la maison (comprimés, gouttes, patchs). Souvent les deux sont utilisés simultanément pour garantir un meilleur résultat. Les molécules utilisées sont les mêmes que l’on utilise en humaine : kétamine, médétomidine et opioïdes en injection ou perfusion, lidocaïne ou lurocaïne en locale, tramadol et AINS à la maison.

L’absence de douleur permet d’accélérer la guérison, de réduire le stress et d’éviter l’automutilation et donc la pose de collerettes et autres systèmes de protection des plaies qui sont souvent mal vécus par nos animaux domestiques. Sans compter, que le fait d’emmener son propre animal chez le vétérinaire est aussi beaucoup moins stressant pour les propriétaires du moment qu’ils savent que tout se passera sans douleur. C’est pour ces raisons que nous souhaitons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour vous garantir la meilleure analgésie possible.

Sur le même sujet