Accueil   Conseils pour vos animaux

L’axolotl (Ambystoma mexicanum)

L’axolotl, cet animal singulier

Originaire de lacs du Mexique, l’Ambystoma mexicanum est un animal fort sympathique. Il affiche en permanence un large sourire et avec sa tête couronnée de branchies, il semble venir d’un autre monde ! Il a d’ailleurs un super pouvoir : la capacité de régénérer des parties de son corps, comme ses branchies ou ses pattes, qui repousseront s’il est blessé ! L’axolotl reste à l’état larvaire toute sa vie ! Et quelle vie, 15 ans environ !

Leucistique {JPEG}

Comment prendre soin de mon axolotl

L’aquarium : il doit mesurer 100X40X40 minimum pour deux axolotls. Le substrat sera du sable fin type sable de loire ou sable de filtration piscine (sinon il ingérerait le substrat qui peut être fatal).
On installe des cachettes car l’axolotl n’aime pas trop la lumière, et on les prévoit grandes puisqu’adulte, il mesure environ 30 cm.
On ajoute de vraies plantes (elles seront un support pour les œufs lors de la ponte) qui supportent une température fraîche.
En effet, votre futur petit compagnon vit dans une eau douce, entre 16 et 19 °C, au-delà, votre axolotl pourrait mourir !
Vous pouvez ajouter de gros galets au pied des plantes pour les maintenir, car les axolotls sont de véritables « jardiniers » !
Si vous souhaitez ajouter du décor, il ne doit pas avoir des aspérités importantes ou des bouts tranchants qui blesseraient votre animal.

JPEG - 170.5 ko
L’aquarium

Après le rodage (environ 40 jours quand le bac est en eau et planté, confère cycle de l’azote) ou cyclage obligatoire de votre aquarium, vous pouvez accueillir vos nouveaux amis !

  • Et à chaque changement d’eau, l’eau doit être reposée minimum 24h pour évacuer le chlore qui brûlerait ses branchies et sa peau fragile si l’eau n’était pas « reposée ».

Conseil : l’achat d’un groupe froid. Programmé à 18 °C (température conseillée), il régulera seul la température. Il est indispensable si l’on ne veut pas s’inquiéter pour la santé de notre axo et se démener pour faire baisser la température du bac. C’est un coût, mais le groupe froid est très efficace !

La nourriture :

L’axolotl à un palais dur. Pour manger, il happe en aspirant ses aliments. Il est recommandé de lui donner, à raison d’une fois par semaine pour les adultes, des pellets.
Il faut choisir une marque ne contenant pas d’iode (à haute dose, l’iode transformerait votre axolotl en « salamandre », il faudrait alors installer un terrarium et votre métamorphe ne vivrait plus très longtemps…). Les pellets doivent être retirés s’ils n’ont pas été mangés, maximum une heure après le nourrissage.

Les friandises : la truite est le seul poisson d’eau douce préconisé, retirer peau et arrêtes du filet puis la couper en petits dés et la congeler pour tuer bactéries pathogènes et parasites. Il vous suffira ensuite de décongeler des morceaux et de lui donner à l’aide d’une pince spécifique.

Les copains

L’axolotl est un animal grégaire, il a donc besoin d’un compagnon ou d’une compagne. Il est possible de mettre deux mâles ensemble mais pas deux femelles. En effet, pour pondre, la femelle a besoin du mâle, sinon elle finira par mourir. Si vous avez un grand aquarium, vous pouvez donc mettre plusieurs femelles, tant que vous avez un mâle.

Attention à ne pas mélanger les tailles, pas de petits axolotls avec les adultes, il risquerait de se faire croquer par inadvertance…

La cohabitation

Pas de cohabitation !
Il risquerait d’avoir une occlusion s’il vit avec de petits escargots et il n’y a pas de poissons adaptés pour vivre avec lui. Donc, on peut avoir une grande famille d’axolotls, mais c’est tout !

Merci à Margaux LABALLE MORET pour les photos de ses magnifiques axolotls
Facebook : https://www.facebook.com/Margaux.LABALLE.MORET

Toutes les photos sur cette page appartiennent à Mme Margaux LABALLE MORET




Sur le même sujet