Accueil   Conseils pour vos animaux

L’hypertension artérielle chez le chat et le chien

L’hypertension est souvent une maladie sous-diagnostiquée chez le chat et le chien, mais elle reste malheureusement bien présente. Elle se manifeste suite à des maladies rénales, cardiaques, du syndrome de cushing et de l’hypothyroïdie chez le chien, de l’hyperthyroïdie chez le chat, de certaines pathologies reproductives et des affections intracrâniales.

JPEG

Le diagnostic est pourtant relativement simple. La mesure de la pression peut se faire sur une patte ou à la base de la queue sans aucune gêne pour l’animal et en totale absence de douleur. Ce qui complique un peu cette mesure, c’est que l’animal doit être calme et il ne doit pas bouger. Cela peut poser des soucis quand les animaux sont spécialement anxieux ou en présence de douleur. Dans la plus part des cas, une mesure répétée dans un endroit calme, permet de réduire les interférences.

À la mesure de la tension, il faut bien sûr rajouter le diagnostic de la pathologie qui est à la base de l’hypertension, ce qui comprend souvent une prise de sang. La thérapie de l’hypertension se fait par comprimés (en plus de l’éventuelle thérapie prévue pour la maladie sous-jacente, bien sûr). Des manipulations ostéopathiques peuvent aussi permettre de contrôler de façon efficace l’hypertension, tout en facilitant le traitement des autres pathologies présentes.


Sur le même sujet