Accueil   Conseils pour vos animaux

La douleur chez les animaux domestiques

On nous dit tout le temps que notre travail est difficile parce que nos patients ne parlent pas. Cela n’est pas entièrement vrai. Les animaux n’utilisent pas de mots, mais ils savent quand même très bien communiquer, et ils ne mentent pas. Il suffit de bien observer et de connaître leurs habitudes. Il nous arrive parfois qu’un tout petit détail observé par le propriétaire soit la clef de notre diagnostic.

JPEG - 10.5 ko
Douleur chez le chat

Quels sont donc les signes qui doivent vous mettre en alarme ? Tout d’abord, un animal qui a mal va arrêter de manger. Ensuite, son comportement va changer. Il peut être moins actif, plus agressif, faire des vocalises bizarres, dormir à des endroits inhabituels… Presque tous les changements brutaux sont dus à des phénomènes stressants (comme la douleur, par exemple).

Il faut savoir que le seuil de la douleur chez les animaux est souvent plus haut que le nôtre. En plus, en tant que proie ou chasseur, c’est impératif de cacher toute sorte de faiblesse. C’est-à-dire que quand vous remarquez un léger changement, c’est parce que l’animal a tellement mal, qu’il ne peut plus se permettre de le cacher. Cela dit, un bon maître saura toujours remarquer la douleur de son compagnon, même s’il ne parle pas.

Sur le même sujet