Pendant le confinement,

prière de téléphoner à la clinique au : 05 59 32 04 32, avant tout déplacement.


Accueil   Conseils pour vos animaux

La lipidose hépatique chez le chat

La lipidose hépatique du chat correspond au foie gras chez le canard. Les causes sont par contre diamétralement opposées chez le chat : tandis que le foie gras du canard est provoqué par le gavage, la lipidose du chat est due au jeûne prolongé (2 semaines pour un chat en santé, 2 à 7 jours pour un chat malade). Physiologiquement le jeûne provoque une mobilisation des réserves de gras qui sont habituellement transformées dans le foie pour pouvoir être utilisées. Quand cette mobilisation dépasse les capacités du foie, le gras se cumule dans ce dernier.

JPEG - 35.6 ko
Alimentation du chat

Ce phénomène entraîne une insuffisance hépatique importante

et notamment un défaut de sa fonction de détoxification et un défaut d’absorption digestive. Les symptômes sont nombreux : vomissements, diarrhée, anorexie, ictère, ventroflexion du cou et symptômes neurologiques. La lipidose est souvent secondaire à d’autre pathologies qui peuvent masquer les symptômes.

Le pronostic est très bon,

pourvu que le traitement débute à temps. Il est impératif de résoudre au même temps la pathologie à la base de la lipidose, pour ne pas avoir de récidives. Une hospitalisation avec thérapies intensives est souvent nécessaire. La reprise de l’alimentation est essentielle pour la guérison ; que ce soit par prise spontanée ou par alimentation forcée ou par sonde.


Sur le même sujet