Accueil   Conseils pour vos animaux

Les chaleurs chez la chatte

La chatte a un cycle polyoestrien saisonnier. Elle a donc plusieurs cycles qui se manifestent souvent en automne et printemps (mais ils peuvent se produire tout au long de l’année chez certaines races ou certains individus). L’ovulation est dite provoquée, elle est donc déclenchée par le coït et ne se produit pas sans stimulation vaginale. En absence d’ovulation, le cycle ne progresse pas. La chatte, en l’absence de toute intervention, reviendra en chaleur au bout de 10-20 jours. Cet intervalle peut se réduire au fur et à mesure des cycles successifs.

Les symptômes de chaleurs sont très évidents chez la chatte : elle miaule beaucoup jour et nuit et elle demande souvent plus de câlins, surtout aux hommes de la maison. La position caractéristique de comportement des chaleurs est le train arrière tendu vers le haut et les pattes avant pliées. La queue est souvent bien dressée et déviée sur le côté. Il n’y a pas de saignement durant les chaleurs d’une chatte, contrairement à la chienne.

Pendant chaque saison favorable, une chatte peut avoir au moins une portée de 1 à 5 chatons. L’énorme risque de surpopulation et la difficulté de gérer une chatte en chaleur (surtout en absence de saillie) démontrent clairement l’importance de la stérilisation. Les risques pathologiques liés à une activité hormonale pas ou mal contrôlée (par contraceptif oral par ex) sont grands : infections génitales et cancers mammaires notamment.

Sur le même sujet