Pendant le confinement,

prière de téléphoner à la clinique au : 05 59 32 04 32, avant tout déplacement.


Accueil   Le chien

Les couleurs des chiens et leur codification dans l’ADN

Les couleurs des chiens et leur codification dans l’ADN

Quand on attend une portée de chiots,

on se demande souvent comment vont être les petits, et s’il prendront la couleur de leur père ou de leur mère. Tous les éleveurs savent qu’il est possible de prévoir, au moins en partie, quelles seront les couleurs les plus probables et les possibles variations, en connaissant dans les détails, les manteaux des parents et des grands parents.

JPEG - 59.4 ko
Caniche Toy noir

Toutes les couleurs du chien sont en fait des variations de seulement deux pigments :

L’eumélanine (marron à noir) et la phéomélanine (jaune à fauve). Les gènes impliqués dans les couleur se trouvent dans les locus de l’ADN A, B, C, D, E, G, H, I, K, M, S, R, T et Tw. Chaque gène est décliné en plusieurs allèles, mais chaque chien n’en présente que deux (un de sa mère et un de son père).

Il suffit donc de savoir à quel gène et à quel allèle correspond chaque particularité du pelage et de connaître sa dominance par rapport à l’allèle du même gène qui peut être transmis par l’autre parent. Bien sûr cela n’est pas toujours aussi simple, puisque certains allèles récessifs ne se manifestent pas et notre connaissance du code génétique n’est toujours pas complète. Mais il est quand même possible souvent de faire des bonnes prévisions.

Extrait de La Semaine Vétérinaire ASV n°102, Supplément mensuel un n°1688 Septembre 2016

Sujets similaires