Pendant le confinement,

prière de téléphoner à la clinique au : 05 59 32 04 32, avant tout déplacement.


Accueil   NAC   Les reptiles

Les espèces de tortues que l’on voit le plus souvent

Les aquatiques :

  • Cinosterne carénéé (Sternotherus carinatus) : cette tortue possède un joli nez pointu, deux barbillons sous le menton et une carène très prononcée.
  • Péloméduse roussâtre (Pelomedusa subrufa) : malgré son habitat aquatique, la péloméduse n’est pas un excellente nageuse. Cela se voit d’ailleurs à ses pattes qui ne son pas palmées comme celle des autres tortues de la liste. Autre particularité : son cou se replie horizontalement, d’où son nom de « tortue au cou caché »
  • Tortue de Floride (Trachemys scripta) : Cette espèce de tortue est facile à reconnaître grâce aux bandes jaunes ou rouge (selon la sous-espèce) qui se trouve sur leurs tempes. Cette espèce est importée de Floride. Il est sévèrement interdit de les lâcher dans la nature car leur présence est une menace pour la conservation des cistudes.
  • Cistude (Emys Orbicularis) : la cistude est une petite tortue de chez nous. On la reconnaît par sa carapace noire à pois jaunes et sa longue queue. Si jamais vous en trouvez une, sachez qu’elle est bien chez elle et qu’il est illégal de la détenir en captivité.

Les terrestres :

  • Tortue grecque (Testudo graeca) : Ces tortues possèdent des ergots des deux côtés de la queue, une tâche jaune sur la tête et une seule écaille supracaudale non divisée.
  • Tortue d’Hermann (Testudo hermanni) : Chez cette tortue on retrouve un seul ergot
    au bout de la queue et l’écaille supracaudale est divisée en deux.
  • Tortue des steppes (Testudo horsfieldii) : La tortue des steppes a une taille plus réduite par rapport aux deux autres, quatre doigts aux quatre pattes et une coloration plus verdâtre