Accueil   Conseils pour vos animaux

Micronutrition : Qu’est-ce donc ?

Pourquoi l’utiliser ?

Définition : la micro-nutrition est une approche qui consiste à satisfaire les besoins en micronutriments de l’individu

Les micronutriments représentent 2% de notre alimentation : ce sont les minéraux/oligo-éléments, les vitamines, acides gras essentiels, les ferments lactiques… On les oppose aux macronutriments , à savoir les protéines, les glucides et les lipides, correspondant à la grande majorité de notre alimentation (98%).

Pourquoi ?

Actuellement les micronutriments sont en déficit supérieur aux apports il en résulte un déséquilibre dans l’organisme. L’origine de l’appauvrissement des apports peut se trouver à la fois dans le type de culture utilisé pour produire les aliments (intensive), le choix d’aliment non transformé par rapport au produit bio, le type de cuisson (ex : micro-ondes), mais aussi dans un déséquilibre alimentaire. Chez l’homme, nous mettons ainsi en évidence sur l’ensemble de la population française une carence en vitamine D et en acide gras omega3, chez 80% des seniors, une carence en vitamine B6, en sélénium et en Mg ou encore chez 50% des plus de 55 ans une carence en calcium.,

Quelques rôle de ces éléments :

Les minéraux et les oligo-éléments agissent à de nombreux niveaux dans le fonctionnement physiologique à savoir la minéralisation osseuse, la régulation du système musculaire, le contrôle de l’équilibre en eau, la régulation de la glycémie, la synthèse des globules rouges et blancs, et dans bien d’autres fonctions de l’organisme.
 Souvent appelés simplement minéraux, ces éléments tirés de la terre sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme en participant à de très nombreuses réactions chimiques dans le corps.

Les vitamines quant à elles sont impliquées dans 4 grands types de fonctions : La fonction co-enzymatique, c’est à dire en tant qu’élément nécessaire à la réalisation de certaines réactions enzymatiques comme par exemple, la vitamine B2 pour la production d’énergie par oxydation du glucose.
Elles ont également une fonction
de type hormonal, de type anti-oxydant majeur ou encore elles participent à de nombreux métabolismes cellulaires en intervenant dans des réactions chimiques soit en tant qu’agent actif, soit en permettant la réaction entre deux agents, soit en neutralisant les déchets de la réaction.

La micro-nutrition apporte ces éléments pour combler les carences et permet aussi d’optimiser les fonctions d’assimilation et pallier ainsi à un certain déficit.

Quand et qui ?

Ici il s’agit d’agir en amont pour maintenir un état de santé optimum. Cette supplémentation est donc possible et recommandée pour tous et à tout âge en adaptant le protocole avec le temps et selon le statut physiologique du patient. Ainsi un jeune en croissance ou une femelle gestante n’auront pas les mêmes besoins qu’un adulte ou un senior.

Pour plus d’information n’hésiter pas à nous interroger, car il est important de caractériser l’état de votre animal pour personnaliser au mieux sa complémentation


Sur le même sujet