Accueil   Conseils pour vos animaux

Anxiété canine et facteurs environnementaux

Une étude finlandaise récente a permis d’étudier les facteurs environnementaux susceptibles de favoriser l’installation chez le chien de peurs, d’hypersensibilité au bruit et d’anxiété de séparation. Il ressort deux découvertes.

  • Les chiens craintifs, peureux, sont ceux qui ont eu peu d’expériences de socialisation et/ou une faible qualité des soins maternels pendant les premiers mois de vie : séparation précoce de la mère, mère indifférente, contacts avec l’humain peu fréquents, milieu trop calme avec peu de stimulation.
  • Les chiens présentant une anxiété de séparation et/ou une hypersensibilité au bruit sont parmi ceux qui ont un faible exercice quotidien.
    JPEG - 419.8 ko
    Chien anxieu

Ces troubles comportementaux sont aussi sous la dépendance de facteurs génétiques. Il est cependant important de connaître les facteurs environnementaux qui peuvent aggraver une prédisposition génétique afin de les limiter au maximum. Le chiot a besoin de stimulation fréquente et positive tout au long de son développement.
L’adulte a besoin d’un exercice quotidien, promenades et jeux, adapté et suffisant selon sa race et son âge.

Sur le même sujet