Accueil   Conseils pour vos animaux

Animaux : quand la chaleur devient dangereuse

La thermorégulation (maintien d’une température interne optimale) des chiens ne fonctionne pas comme celle des humains. La dispersion de chaleur (qui se fait avec la transpiration) ne se fait pas sur tout le corps comme pour nous. Les chiens et les chats ne « transpirent » que par la bouche et par les coussinets. Donc leur température critique ambiante est plus basse que la nôtre. Il suffit d’avoir plus de 21°C à l’extérieur pour qu’il soit dangereux de les laisser dans une voiture.

JPEG - 41.4 ko
Chien en voiture

Bien sûr la voiture n’est pas le seul endroit où le chien peut être victime d’un coup de chaleur. Tout endroit trop ensoleillé en été peut être dangereux. Il faut aussi penser à éviter les activités physiques intenses quand les températures sont trop hautes. Les animaux brachycéphales (bouledogue, carlin par exemple), âgés, obèses ou souffrant de maladies cardiaques sont plus particulièrement sensibles. Chez les NAC, les chinchillas et les lapins sont les plus sensibles, mais il faut penser à proposer de l’ombre aussi aux oiseaux et aux tortues.

Les symptômes du coup de chaleur sont : respiration rapide et à bouche ouverte, animal qui reste sur le flanc et ne se relève pas, hyperthermie sévère, hémorragies et lcrises convulsives qui peuvent arriver jusqu’au coma. Si cela arrive, pensez à mettre une serviette mouillée à l’eau fraîche et essorée (pas de glaçon !) ou à doucher sur la partie avant du chien pendant que vous allez chez votre vétérinaire ; cela permettra de commencer à baisser la température.

Sur le même sujet