Accueil   Le chien

Les troubles prostatiques chez le chien

Chez le chien, comme chez l’homme, l’âge peut souvent entraîner des soucis au niveau de la prostate. Cela ne se produit, bien sûr, que chez les chiens qui n’ont pas été castrés. Les premiers symptômes sont souvent des troubles de la défécation, jusqu’à la constipation. Ce n’est qu’ensuite, que les symptômes urinaires apparaissent : miction à goutte et fréquemment, présence de sang ou de pus à la fin du jet d’urine, incontinence urinaire.

Il existe plusieurs types d’affections de la prostate : des modifications de forme ou volume comme l’hyperplasie, la métaplasie squameuse ou les kystes prostatiques, des inflammation comme la prostatite ou des atteintes cancéreuses. Chaque pathologie a une thérapie spécifique, mais dans tous les cas, il est essentiel de supprimer la stimulation hormonale par une castration chirurgicale ou chimique.

Des complications au niveau des voies urinaires (cystite, lésions rénales) peuvent survenir si l’affection est négligée. Une rétention urinaire ou fécale peut entraîner une auto-intoxication parfois fatale. On a souvent tendance à ignorer certains symptômes en se disant qu’ils sont dus à la vieillesse. En fait l’âge fragilise sûrement le chien, mais ce n’est pas la cause de la pathologie. Il faut penser qu’il existe généralement des traitements qui permettent de soulager l’animal  : il serait quand même dommage de ne pas en profiter.

Sujets similaires