Accueil   Conseils pour vos animaux

Le syndrome du prurit cervico-facial du chat

Ce nom très compliqué indique tout simplement un prurit intense (démangeaisons) au niveau de la tête et du cou du chat. La cause de ce prurit par contre n’est pas du tout simple à trouver. Premièrement parce que les lésions provoquées par le grattage masquent les lésions initiales. La localisation peut donner quelques indications, mais à chaque zone correspondent quand même plusieurs pathologies.

JPEG - 62 ko
Chat

Dans les causes possibles, on retrouve donc souvent des allergies, mais aussi des gales, des mycoses, des infections bactériennes ou virales, des maladies auto-immunes, et rarement des problèmes de stress et des cancers. Il existe aussi une prédisposition de race chez les persans, qui peuvent être atteints d’une dermatite faciale idiopathique. Souvent aussi, on retrouve des infections secondaires d’origine bactérienne ou fongique, ce qui fait que les agents à traiter deviennent au moins deux !

Dans une situation si complexe, on commence donc par exclure les raisons plus simples. Un traitement anti-puces efficace et constant est essentiel. Une consultation avec des tests sur le poil et sur la peau permet déjà d’exclure plusieurs causes. Si cela ne suffit pas, il est possible de faire des biopsies de peau et des tests allergiques. La résolution de ces prurits est donc souvent un peu longue, mais la plupart des cas peuvent être traités efficacement

Sur le même sujet