Accueil   Conseils pour vos animaux

L’anesthésie gazeuse

L’anesthésie gazeuse peut être utilisée seule ou en complément de l’anesthésie injectable. Sur certaines espèces (notamment les NAC : lapin, rongeurs, furets, oiseaux) et sur certains types de chirurgies, cette anesthésie peut entraîner moins de risques. Elle permet d’ailleurs aussi de réduire les blessures de contention du moment qu’elle est spécialement adaptée aux sédations de courte durée grâce à son temps d’induction très réduit.

JPEG - 17.6 ko
Anesthésie vétériniare

Pour les chirurgies de longue durée, un début d’anesthésie en injectable est tout de même indispensable pour intuber l’animal et permettre une bonne gestion de la douleur qui n’est pas assurée par le gaz. Le gaz permet quand même de réduire la dose d’anesthésique métabolisé, de mieux moduler sa durée et d’accélérer le réveil. Cependant, le gaz n’est pas adapté à tous les types de chirurgies. Pour des chirurgies très courtes mais douloureuses, le temps d’intubation prolonge inutilement l’anesthésie et la gestion de la douleur risque d’être insuffisante.

Il est donc important de faire confiance à votre vétérinaire pour le choix de l’anesthésie. La prise en charge de la douleur et la minimisation des risques anesthésiques restent toujours une priorité au moment de choisir, quelle que soit l’espèce, l’âge et le type d’intervention préconisée. N’hésitez pas à poser toutes les questions nécessaires pour vous rassurer par rapport à vos inquiétudes. Le stress du propriétaire n’est pas moins important que le stress de son animal.

Sur le même sujet